Les particularités et les originalités de l’astrologie kabbalistique

L’astrologie kabbalistique a été la cible de nombreuses critiques en raison de son incompréhension. L’étude diffère de l’astrologie classique, car elle utilise le calendrier hébraïque. Voici ses autres caractéristiques spécifiques.

L’astrologie kabbalistique se rapporte à une tradition juive

La kabbale mystique consiste en une tradition ésotérique puisée de la tradition juive. Le judaïsme fait état d’une loi écrite (la Torah) par Dieu ou Yaweh sur le mont Sinaï. L’astrologie kabbalistique révèle une seconde loi secrète destinée à Moïse sur le même emplacement. La pratique se focalise sur le rapprochement de Dieu grâce à la connaissance du monde et le discernement de l’environnement qui entoure. Certains pratiquants pensent que la kabbale juive se rattache au développement personnel. L’art sous-entend l’accomplissement de la destinée et à la paix intérieure. Dans cette optique, elle se pratique en groupe ou de manière individuelle. Dans les 2 cas, l’intervention d’un guide est nécessaire pour montrer les démarches et les prières.

L’astrologie kabbalistique repose sur le signe astral

L’astrologie kabbalistique étudie le cycle de rotation de la lune qui gravite autour de la Terre. Sachant que le peuple hébreu compte 12 tribus, celles-ci sont associées à chaque mois. La divination se base sur les signes. Autrement dit, le destin dépend de la date de naissance. Les astrologues étudient le signe astral pour déterminer le potentiel et identifier l’objectif de chaque individu. L’art divinatoire puise sa connaissance d’une étude ancienne de plus de 4000 ans. Elle avait été réservée à une minorité de privilégiées, telles que les sages, les rois et les grandes personnalités du monde. Aujourd’hui, ses fondements se démocratisent et deviennent de plus en plus accessibles au grand public.

La pratique de la kabbale s’apparente à un moyen de réflexion

Dans l’ésotérisme, la kabbale est un outil de réflexion. Une méditation s’impose afin de répondre aux questions existentielles : comment s’organise l’univers ? Quelles sont les qualités à développer ? Quelle est la destinée de chacun ? La pratique mystique exploite l’arbre séphirotique, formée de 4 mondes, 3 voies d’existence, 10 centres énergétiques, 3 piliers ainsi que 22 sentiers. Ce symbole sacré illustre les secrets du monde, de la spiritualité et des processus de vie. La tâche est longue et minutieuse, d’où l’intérêt de l’introspection. Aussi, la patience est de mise pour atteindre l’accomplissement de soi. Dans la pratique, le fil de laine rouge au poignet gauche fait office de talisman. Il protège des mauvaises ondes et des mauvaises influences.

Quels sont les liens entre l’astrologie et l’astronomie ?
Base de l’astrologie : qu’est-ce-qu’un décan et comment le calculer ?